Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 18:12

ELLIANT  Finistère.VITRAUX DISPARUS en l'église et une chapelle
.


Eglise Saint-Gilles
.l’église actuelle est du XVII et XVIII° siècle

1502, 18 septembre. Au prône de la grand-messe se présenta Jean Keredec, seigneur de Keredec, qui déclara aux paroissiens assemblés que depuis longtemps il avait fait poser ses armes en signe de noblesse dans la fenêtre de la chapelle Sainte-Catherine, au sud de l’église.

Or depuis peu de jours, des malveillants avaient menacé de briser ses armes.
Il avait obtenu un mandatement de l’official de Quimper. Mais à l’adresse de l’official, Christophe Mahaut, deux procureurs de la fabrique avaient essayé, sans le consentement des paroissiens d’arrêter l’effet de la défense apportée par l’official.

Aussi, il vint demander aux paroissiens leur point de vue. Ces derniers étaient d ‘accord de maintenir ses armes
.
1680.   Procès verbal des Prééminences des seigneurs de  Tréanna.

Dans la maîtresse vitre sont les armes de Tréanna qui sont une macle d’azur à fond d’argent avec d’autres armes en alliance, immédiatement sous les armes du Roy

et au bas de la grande vitre, les représentations des seigneurs et dame de Treanna avec leurs armes sur leurs habits.



Dans la chapelle au Nord du maître-autel (chapelle de Tréanna) ainsi que dans les autres vitres de l’église, sont les armes de Tréanna. BCDAA

1775. « il ne reste aucun des vitraux », des trois fenêtres. de la Chapelle de Locmikael  qui peut être l’actuelle chapelle du Moustoir dédiée à saint Michel.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires