Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 17:28


CROQUIS-2.jpgCette après-midi là, nous avions choisi le sentier des douaniers qui mène de Douarnenez à la Pointe du Raz. Il faisait très beau. Nous avons démarré en Tréboul, sans idée de la durée de cette promenade, les mollets la détermineront.CROQUIS-3.jpg

Il était assez tôt dans l'après-midi, peu ou pas de bateaux de plaisance était sortie de Douarnenez.Un chalutier rentrait, il faudra attendre les 15-16 heures pour suivre les voiles sur l'eau.Un Kayack , orange,solitaire, glissait le long des falaises sur une mer d'huile.

Pendant un bout de temps, nous fumes les seuls  sur ce sentier, coloré des premières teintes d'automne, sentier dominant la baie de Douarnenez.CROQUIS-4.jpg

Et ce bout de temps  fut interrompu par un groupe  assez important de marcheurs, sacs à dos, chapeaux de soleil, et cannes, arrivant dans le sens opposé,  et semble-t-il pressé d'arriver au bout. Ce qui n'était pas le cas d'un couple d'anglais ou d'allemands  qui arrivèrent plus tard


Nous nous sommes alors arrétés, avant de repartir, sur une corniche, les laissant passer.CROQUIS-1.jpg,  Nous eumes alors le loisir de suivre les voiliers et aussi de rêver. Pour moi, mon esprit tournait autour de deux de mes arrières-arrières grand-pères, père et fils,originaires du Cap,qui ont dû  parcourir ces chemins en tant que douaniers, au tout début du XIX° siècle et dont un descendant, né à Douarnenez, fut constructeur de bateaux, au départ au Faou, puis à Landerneau et Brest, CROQUIS-7-BERGERE.jpg

Bateaux de toutes sortes, à deux ou trois mats, goèlettes bricks, bateaux et canots de pêche ou de plaisance, courant vers l'Espagne, l'Angleterre et ailleurs.

Des bergères nous n'en vîmes pas, nous en rêvames, mais ce n'était en fait que d' immenses caillouxCROQUIS-8.jpgCROQUIS-9.jpg , moutons des falaises, parfois assemblés en troupeau. Et nos marcheurs continuaient vers un but que nous ne connaissions pas.CROQUIS-5.jpgCROQUIS-6.jpg
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
25 octobre 2007 4 25 /10 /octobre /2007 16:57
   

Croquis  au nombre de cinq, lors d'une promenade du port de plaisance  à la cale , après avoir fait un crochet vers  une anse de l'Odet, devenue un cimetière de bateaux, probablement les derniers de cette commune balnéaire,

Bénodet un des points de départ vers les îles de Glénan.les-deux-carasses.jpgla-cale.jpgle-port-de-plaisance-copie-1.jpgla-carcasse.jpgla-carcasse-2.jpg
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 06:01
CROQUIS LORS DE PROMENADE A COMBRIT LE LONG DE LA MER ET VERS LA POINTE EN PROVENANCE DE L'ILE TUDY.


un jour de beau temps  de mois de septembre,où la marée était basse  en fin de mois de septembre alors qu'une plateforme forrait les fonds  en vue d'un  rejet d'une station d'épuration  à la pointe de Combrit.
COMBRIT-nuage-5-001-copie-1.JPGCOMBRIT-nuage-2-001.jpgCOMBRIT-nuage-3.jpgCOMBRIT-nuage-4.jpgIle-Tudy-mar--e-basse.jpg
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
20 septembre 2007 4 20 /09 /septembre /2007 08:30
CROQUIS KERMOISAN TEXTE

Croquis d’un ensemble d’immeubles Hlm, datant d’il y a une quarantaine d’années, dénommé PICARDIE, dont les bâtiments vont être détruits  dans les 9 prochains mois. 

Ces bâtiments que j'ai vu grandir chaque matin en me rendant au travail.

Ouvriers de toutes nations mélés au français, dont les enfants ont été en classe avec les miens. Ouvriers qui arrivaient ne sachant pas où se trouvait Quimper, qui ont fait tous les métiers, et dont la majorité est restée, devenant des Français.

Passant dans ce quartier qui m’a semblé sinistre avec ces façades aux fenêtres fermés et portes murées , où il ne reste qu’une poignée d’habitants attendant leur relogement, je me suis arrêté et ai pris quelques croquis. Dehors, le silence, rompus par les rares passants qui sont des élèves, par groupes de deux ou trois, sortant de leur collège Diwan dans un sens, Collège Max Jacob, dans l'autre et coupant entre ce paquet de façades pour rejoindre leur chez eux, dans d’autres tours. C’est l’heure du repas du midi.

Qu' aurons-nous à la place? les arbres continueront-ils à ombrer des pelouses de jardins où les enfants, pas les chiens, auront le droit de se promener et de jouer. C'est un peu ce qu'ont demandé les premiers habitants de Kermoisan.Le " va jouer où" des mômes posant la question aux parents ne va, espéront le, pa se reproduire. leur lieu de jeux étaient alors les tas de terres, les bulldozers en sommeil, les escaliers. "Pelouse interdite!"

Quelles seront les souvenirs qu'emporteront ces habitants, avec eux, sous d'autre cieux.
?
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
18 septembre 2007 2 18 /09 /septembre /2007 11:19
LE HALAGE COURT SUR LA RIVE DROITE DE L'ODET, DANS LE TEMPS NOMME LA PLUS BELlE RIVIERE DE FRANCE.  CE HALAGE, SANS DIFFICULTE, IL VIENT D'ETRE RESTAURE, NOUS CONDUIT A L'ABRI DES VENTS D'OUEST DU CAP-HORN  AU  PORT DU CORNIGUEL. DONT UN CROQUIS EST JOINT.


port-du-CorniguelX.jpg L'AUTRE CROQUIS PRESENTE LA COLLINE DE KERMOISAN,  AVANT 196O EN PENHARS. UNE  ZUP AVEC SES TOURS S'Y EST INSTALLE  IL Y A  PRES DE CINQUANTE ANNEES. LEUR DEMOLITION A COMMENCEKermoisanX.jpg
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article