Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 16:52
Morgat, son port,  ses bâteaux, son bout de plage

 études de 1954 prisent  en été,


à la hauteur de l'hotel des Boulineau.,




Rien à voir avec le port de maintenant.

Je signale que je ne sais par qu'elle erreur, ce Morgat est paru sur un second blog à:

jeanpierrelebihan2.over-blog.com

                                                                  




Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 08:49

A suivre
sur http://jeanpierrelebihan2.overblog.com


Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 05:58


quelque part dans le nord Finistère



Vents  voiles et gens



bruyères et marée verte



Marée basse





Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 14:28
La première semaine fut belle.

Par la suite, le vent se leva, le soleil et la pluie
se partagèrent les jours, et les nuits


 


Une crique  nous abrita et du vent et du soleil.



La plage de galets de plus d'une lieue nous laissait un petit mêtre de sable suivant les comportement de la mer, parfois subissant une force six.
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 15:18
  Céfalù, ancienne évéché  a conservé au pied d'un rocher, la Rocca,ici devant un lever de soleil, ses rues étroites , son quartier de pêcheurs aux

vieilles maisons en bord de mer,


 sa cathédrale du XII° siècle, d'architecture normande,

 ci contre sur la piaza,
et dans les arbres plus au nord?


qui dominent le falises où s'crochent des maisons.



Duomo






L
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 05:41
,L’ETNA ascension





 Etant en Sicile, en Juin de cette année, nous avions deux propositions pour l’Etna .
 Nous avons préféré le découvrir à pied, avec un guide Le téléférique et les 4-4 n’étant pas notre gâteau.


 Nous étions fous, ou excités Bernadette et moi, derrière le guide nous marchions, si l’on peut le dire, la main dans la main, dérapant souvent, buttant sur les laves, glissant sur la fine, le regard vers le haut.

Du vent, un peu frisqué, nous poussait sur cette façade sud, montant  vers les 29OOmêtres.


,Nous sentions à peine le froid  là où il n’y a plus rien en dehors de la lave, Plus de fleurs ni d’autres bouquets naturels  que nous avions rencontrés etoù se nourrissaient de nombreuses bêtes dont celles dite du  Bon Dieu,
Le vide à droite. Franchir de petits murs de laves,  reste de coulées de divers années, s’y accrochant à pleines mains ,     . Nous étions une petite vingtaine de marcheurs,ou grimpeurs,.Nos centcinquanteont donné l'envie de grimper à de plus jeunes; Le guide fournira de bonnes chaussures et chaussettes  à ceuxqui ne l'avait pas prévu.

Ce guide, tout au long de la montée répondait aux les questions;  sur toutes les pierres et leurs compositions. nous ouvrant à un autre monde où les cratères nos amis,  étaient endormis pour l’éternité, ce qui n’était le cas de l’Etnat en activité..





 Il y eu la descente. Le vide face à nous, le dos tourné aux 2900 mêtres.L’ordre d’y aller fut donné.  Suivant  et imitant le guide nous nous sommes jetés. Volant dans la descente vertigineuse, atterrissant  successivement des deux pieds, jusqu’en bas, dans la poussière de lave. On en retrouvera dans nos chaussures et chaussettes, deux jours après notre retour,la douane n'a rienvu..



. Etrange et rapide chenille que nous faisions, attirés vers le bas et, au lointain les nombreux cônes des anciennes éruptions.




 .
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
9 juillet 2009 4 09 /07 /juillet /2009 04:25
Larret

  dépandait de Porpoder au XIX°siècle.

 Son église, chapelle Saint-Léonard,  date duXIV° et XVI° siècle.

 Elle est l'église paroissiale de Larret,à l’époque dans l’ancien diocèse de Léon, et ceux, jusqu'à la révolution.
 De forme rectangulaire, avec, au sud, un porche voûté en berceau, elle fut profondément remaniée en 1929.

Le Guennec parle de restes de vitraux àbase de losanges dans les fenêtres
,
   En1972- 1973, des Vitraux en dalles de verre, par mesure de sécurité, furent posés par l'atelier de  Jean-PierrreLe Bihan de Quimper.

Au chevet,est une baie tronquée dont il ne reste que les 3 têtes de lancettes  trilobées et 3 quatre feuilles.
La nef,  est éclairée par10 baies rectangulaires de diverses dimensions.















On y voit le château de Kermenou


 qui appartenait au XIV° siècle au chevalier du même nom.









Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 16:34
 N
ous nous étions donnés rendez-vous

 dans un centre de vacances en bord de mer,
 sous les pins, non loin de Pont Mahé;
 ertains ne s'étant pas vu depuis bien longtemps;certains amis d'amis. Ce qui n' a pas empêché de découvrir les environs proches, d'où ses croquis, un peu livrés ici dans le désordre d'images, passant des rencontres, à l'habitat et aux paysages du littoral.


 



Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 16:41
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 16:55




En visionnant et travaillant sur ces croquis , plutôt noirs, je cherchais un titre.



Il est vrai qu'il y avait deux rendez vous, Pour ma petite fille.

  dont  un cours de musique.

Et


 pour moi

 revenir à Brest.

même
pour quelques heures.


 En attendant, j'ai regardé.

  j'ai marché,



dans
et avec mes souvenirs,

un peu dans les lieux



de mon enfance.


bien avant la reconstruction.

Mon premier RDV avec ma vie, et avec Brest, fut en 34,

quelque part, non loin, et du musée de l'époque, qui a peu changé de place, et du Cours d'Ajot, où en croisant des enfants en trottinettes, je me vois.






 Les premiers bruits furent les sirènes de l'arsenal et des navettes pour Le Fret.
Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans croquis
commenter cet article