Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 17:49

En bas, Quimper se libérait.  Paul Henry Courant avait 15 ans, l'âge de l'insouciance. Il grimpa sur le toit de l'église Sainte-Claire de Penhars et planta sur le clocher le drapeau aux couleurs de la France libérée.

  Le Père Louis FIeiter, le recteur de l’époque, vint alors en vitesse prévenir  le tout jeune homme et lui cria du bas : "Paulo, enlève-le vite ! Les Allemands vont

arriver et mettre le feu à l’église «  Img 7408 église vue côté est

En effet, à ce moment-là, de Maner-Coz où habitait la famille Courant-Quéau, on voyait le feu sur la Préfecture.  

                    

 Paulo obéit donc à P'tit Louis et amena les couleurs à regret.

 

 Aujourd'hui, l'église est toujours debout, heureusement et nous venons, d'en fêter le centenaire,

 

Paulo, séduit par  le grand air et l'effort, se dirigea ensuite vers l'athlétisme et

 l’ UGSEL qui fit de lui un champion de France de saut à la perche.

 Paulo aura d'ailleurs toujours eu la vue sur les hauteurs.   

texte de Claude Quéau 1994, boulanger rue de Pont l'Abbé

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan
commenter cet article

commentaires