Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 15:55
Ce mot date De 1794 et fut inventé par l'abbé Grégoire, chef de l'église constitutionnelle, pour dénoncer les pillages et les destructions, dans trois rapports lus devant la Convention.
"Je créai le mot pour tuer la chose affirmait-il"
Mémoire de la Sociètèd'histoire et d'archéologie de Bretagne1995.

Quelques cas de ce vandalisme.



1404; Londres, les vitraux de Saint-Paul sont maltraités par des écoliers.

1479; le 14 novembre, commune de Lesneven, Finistère,


Prieuré Notre-Dame.

Le duc François II ordonne de faire rétablir les armes de Le Moyne à la place des siennes dans la maîtresse vitre. Cela suite à ce que depuis deux ans un prêtre nommé Jehan Kergoannec et un peintre nommé Guillaume Le Lislez, ont clandestinement et à l'insu des dits exposants, rompu et lacéré l'écusson  des dits Le Moyne

1501,Lincoln;
Les vitraux de la cathédrale sont abimés par des tires de flèches.
1511, Ratisbonne.
Les vitraux des Augustins maltraités par des joueurs de balles.

1564, Salomon Geffroy reçoit 11 livres 10 sols pour avoir à l'église Saint- Jean du Doigt , finistère, réparé des vitres par lesquelles des larrons étaient entrés de nuit.

1656, Gouezec, finistère, église Saint Pierre, Charles de Kermezné, marquis de la Roche en saint-Thois envoya son neveu à la tête d'hommes armés de fusils et détruisit les blasons existants dans l'église.

1566; Auxerre, dans l'yonne, Délibération du chapitre de la cathédrale portant défense de tirer des coups d'arquebuses sur les verrières de cette cathédrale sous prétexte de détruire les nids de pigeons et autres oiseaux avides de sels qui se trouivent dans le mortier.

1591; Saint-Brieuc, côtes d'armor,Eglise saint-Michel, des soldats rompirent des vitraux pour rentrer dans l"église durant la grandmesse du 7ième jour de mars.

1616, Quimperlé, finistère,Le parlement de Bretagne doit prendre un arrêt pour empêcher le démontage desn vitraux par des pillards et les condamner à les faire réparer sous peine de déchéance. "Abbaye de Quimperlé;
Kervan Quimperlé"

1658,Tréguier, côtes d'armor, cathédrale. " au trou de la vitre où estoient entrés les voleurs dans la chapelle Saint-Yves." Auguste André. p. 150.

1692, Baden, morbihan, le seigneur brise les armoiries les plus élevées refusant de se reconnaître vassal du roi.

1693, Saint-Pol- de -Léon, finistère,chapelle Notre-Dame du Kreiker. finistère,
On dut boucher l'entrée de l'escalier de la porte Saint-Guillaume ou de Guigamp pour empêcher les enfants d'accèder à la plate forme d'où ils s'amusaient à briser à coups de pierres les vitres du Kreisker.

1762, Lesneven, finistère,Eglise Saint-Michel; on raccommode les vitres cassées par le bruit du canon du régiment.

1791, (en pleine révolution,Commune de Saint-Nic, Finistère, église Saint Nicaise.

Henri Juin, procureur de la commune conclut un maarché avec Jean-Louis cavellier, vitrier à Quuimper qui se charge de la somme 72 livres d'enlever les écussons des vitres peintes de l'église et de la chapelle Saint-Caume et de les remplacer par du verre blanc. l s'acquitta mal de son travail car de Courcy signale que l'on voyait encore vers 186Odans l'une des vitres de Saint-Côme  les armoiries de Tyvarlen, seigneur de Brénalen. Le vitrier en vouant enlever les armoiries brisa les vitres qui les encerclaient.

1858, Quimper Cathédrale, le peintre verrier Lusson copie une Crucifixion qu'il met en place de cette dernière. Celle-ci du XV° diparait et est vendue entre 1896et 1932 au chanteur Lyrique Jean Moulièrat propriètaire du château de Castelneau. L'historien jean Lafond l'identifie. Elle reste   dans ce château. sur la décision des M.H   qui est de la conserver sur place et prend la décision demander à Antoine le bihan d'en faire unecopie fidèle, qui est mis en place en 19092 dans la baie 100.
L'habitude de déposer des vitraux  ou des panneauxdans cette cathédrale, sôit pour les changer de place, soit pour faire du neuf était bien en cette cathédrale. La verrière de l'orgue fut déposée en 1829 avec ses parties anciennes. Il en fut de même de la verrière de Conen de Saint-Luc qui sera déportée à kerfeunteun en Quimper dans la chapelle de Ty Mann Doué. Le pourquoi est quz le pape était habillé en rouge zt non en blanc L'Artiste Emile Hirsch , Juif converti était hostile à l'infaillibilité pontificale ey voulu ainsi manifester son opposition.

1952, Reims. Marne, Les bonnes gens tirent à la carabine sur les vitraux de Saint-Rémy le jour de la fête patronale,renouvellée chaque année. Les Monuments Historiqu e ne puvent rien contre une " tradition"

1994, Rennes,ille et vllaine, église Saint-Germain, réception d'une restauration d'une verrière des xv et XVI° ayant subie des dégâts à la grenade et autres projectiles lors d'une manifestation.

Dans les Côtes d'Armor jean Lafond relève que en l'espace d'un demi siècle 242 églises et chapelle du Département ont perdu leurs vitraux.

Dans le Finistère,  en la chapelle de Sainte-Catherine  de Briec, trois vitraux relevé en 19O4 par l'abbé Abgrall,  et qui était encore en place en 1922 ont péri de misère ou sont dans un état pitoyable. Ils ont été restaurés en 1982 par l'atelier de jean-Pierre le Le Bihan.

Dans le département du Morbihan le vandalisme révolutionnaire a détruit des églises et incendié volontairement les chapelles


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans ARMOIRIES
commenter cet article

commentaires