Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 17:37

"Honorable" En zone rurale, toutes notabilités n'existaient que dans la charge des cultivateurs et encore ne trouve-ton que peu de qualification d"honorable homme"; expression consacrée aux XVII° et XVIII° siècle pour désigner des cultivateurs propriétaire et jouissant d'une certaine supériorité sur les autres habitants par leurs instruction ou leur fortune.

 

"Juveigneur" C'est le fils cadet, juveigneur, qui hérite de ses parents et à défaut d'enfants mâles, la cadette de la famille.

Son père se prénommait Guillaume qui décéde le 24  9 1754 à Moréac Les successeurs furent deux Jean Le bihan décédés en 1902 et  aux environsde880

 

 

Il s'agit de l'une des dispositionS sucessorales les plus curieuses de l'usement. de Rohan. 

 

 Querio en Noyal Pontivy;" petit village sur la route joignant Noyal-Pontivy à la départementale Pontivy- Loudéac. Actuellement il s'écrit Kerio et la tenue de ce manoir  de Kerio depuis le XV° siècle aux Le Bihan.

De nombreux  éléments de la description existent encore

. A l'époque de cet aveu: Ogée donne: pour Noyal Pontivy " A 10 lieues  un demi au Nord de Vannes son évêché; a 18 lieues5/4 de Rennes, et 1 lieue et demie de Pontivy, sa subdélégation. Cette paroisse ressortit à Ploermel, 8000 communiants, y compris les trêves de Gueltas, Kerfourn, Saint gérand et Saint Thuriau. La terre est fertile en grains, lin et fruits.  possède la forêt de Branguily;

 On observait jadis des coutumes singulières Si un marchand lord de la foire avait osé de vendre  avant que le receveur de la viconté de Rohan portait  le gant levé, il aurait perdu toutes sa marchandise.

 

Ces trêves ont été retirées en 1840. Auparavant elle était la commune la plus grande de Bretagne.

 

Titre de convenant le domaine congéable à luzemznt. Le domaine congéable ou convenant est un systême danb le fonds reste la propriété du seigneur.

Le seigneur est ici  est le seigneur de Rohan, IL donne la jouissance au domanier, moyennant une rente annuelle. Ce domanier est propriétaire desédifices et" superficiés",  de la tenue quilui reviendra au bout de quarante années; On en trouve même dure  au dela de deux siècles. Sile propriétaire veut le congédier, il doit lui rembourser la valeur des bâtiments de l'exploitation, des haies, des fossés,; des arbustes, de toutes les améliorations apportées au sol, des récoltes, ce qu'on nomme les droiyd convenantiers. Pour éviter le congédiement, il paye tous les ans un droit de commission.

Luzement ou usement est ici celui de Rohan, il est ailleurs, celui de Cornouaille, du Trégor, du Léon.

 

François Cadic,  1864- Noyal Pontivy+1929prêtre président de l'association des Bretons de Paris, créateur d'un bulletin mensuel de liaison des Bretons émigrès, auteur du récit de ce qui arriva au village de Kério durant la Révolution

Joseph Cadic, 1823 - 1875 époux d'Anne Le Bihan  nOYAL pONTIVY 1823=1875

 

 Comme ladite tenue se contient avec droit aux placis, noës, fontaines, douêts, abreuvoirs et autres franchises dudit village de Querio comme les autres Tenuiers si celui échue audit Jean Le Bihan de la succession de GuillaumeLe Bihan, son père, décédé il y a 15 ans,lequel tenait de Jacques Le Bihan aïeul.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans SOUVENIRS
commenter cet article

commentaires