Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 16:16

 Pour se retrouver  sur leurs nombreuses pièces de verre lors des divers travaux de fabrication, les peintres verriers utilisaient des graphismes, certains plus ou moins proches des lettres où le A prédominait.La lettre grecque phi  sajoutait aux m, auxn, auxs aux  +, aux g,aux b, aux H, aux R, aux I et 7. Ces graphisme gravés sur le verre servait aussi à indiquer la place des nombreux panneaux de vitraux lors de la pose.

Une comparaison avec les inscriptions portées sur les filets de manteaux des personnages ne nous a rien donné, car là il s'agit la plupart du temps d'une suite de lettres sans rzpport rntre elles et où la volonté des auteurs semble être d'ordre décoratif, si ce n'est les brides de textes bibliques et les signatures.

La comparaison avec l'halphabet des anciens bretons présenté par .Yves Pascal Castel n'a pu ouvrir les portes à la compréhension.

A ma connaissance, je n'ai pas trouvé de rapport de relevé de tel marquage; Avec Roger Barrié, en 1975, nous en avons fait part.

Des signatures pour se faire payer!

Aux alentours de 1990, à  Saint-Pierre de Chartres, sur les verrières des XIII° et xiv° siècles, il a été trouvé des marques de grisaille sur la face intérieure, il s'agirait en fin de compte de signatures de peintres pour se faire payer.




A Locronan en la chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, des années 1570, existait un panneau de vitrail   qui après restauration fut déplacé en 1964 en l'église Saint-Ronan

 

Avant travaux? et lors de la dépose, on trouve dans cet édifice:

Un Père Eternel

Une tête de roi d’un Arbre de Jessé

Une tête de saint Pierre, provenance probable d’un jugement dernier, proche de celui deNotre damede Kergoat en Quéménéven.

desLettres gothiques

Un ange messager et diverses têtes, pieds et mains
On relève aussi despièces d’architectureS très diverses et de toutes les époques.

 Les grisailles lourdes sont à rapprocher de la Circoncision de l’église de Stival en Pontivy.


 Ce sont d
es gravures extérieures qui sont relevées.

 Dans un premier soufflet, le signe+ apparaitsept fois:

Il en est de même dans la tête de lancette d’un ange de la Nativité, sur 3  verre bleu et un verre blanc peint.

Dans la tête de lancette du messager, signe + sur le bleu

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires