Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 16:30

DIRINON

Eglise Sainte-Nonne.   
   
 



Foudre en 1951.
Baie d chevet, date du vitrail, 1923. Vie de la sainte Nonne,

 

Lancettes  a et b,

 

La description du sujet

 

  Sur fond de village et  de bois, trois habitants viennent voir La Sainte Nonne, elle les reçoit assise,  avec son fils sur ses genoux, laissant sur le sol, panier et livre qu’ils ont quitté,. Lancette c et d, elle conduit son fils au couvent, un abbé portant crosse, et deux moines la reçoivent sur fond de paysage où se découpe l’église de Dirinon et son ossuaire.


  Dans le réseau, Sainte Nonne  est entourée de deux anges orant et de deux autres musiciens.

 

Baie 1, première à gauche, Sainte Nonne ébarque, portant dans les bras son enfant,sera qui  Saint Divy,  d’un canot à trois rameurs. Baie2 seconde à droite,  elle est agenouillée au bord d’un ruisseau, elle y puise de l’eau et va baptiser son fils. auteur  atelier Hermann et Léon Payan.

, Ce vitrail fut, très mal restauré en 1965, dont, en baie  0, la Vie de sainte None.
Baie 2 bis, oculus avec un blason XVII ou XVIIIe sur montage même époque, datation car travaux en 1754 pour élargissement d’une chapelle. Il fut caché un long moment par un retable.
Baies 3 et 5, verrières grisaillées du peintre verrier  landernéen G.Fellep 1899.
Baies 4, 6,8,10, verrières grisaillées à bordures simples parfois verre cathédrale et verre antique, attribution de notre part à Fellep, mais possible plus ancien.
Baies 7 et 9, vitrerie blanche avec montage dans l’esprit  duXVIIe siècle.

En 1987, découverte dans les anciens fonds baptismaux d’un paquet de vitrerie blanche, déposé là probablement par Fellep,  borne et losange, certains avec des verres verdâtres, probable  œuvre de Gardeshant. 1778

1986. très mauvais état, particulièrement façade Nord, des meneaux dont certains ne sont pourtant pas plus  anciens que le début du XXe siècle.

A remarquer la fenêtre 4 du XVe,Yves-Pascal Castel la donne au plus tôt  duXIIIe siècle.  Les repiques de Scaviner n’ont pas arrangé les choses.
 Des travaux de remise en plomb eurent une première tranche, puis l'architecte des  Bâtiment de France coupa les crédits à cause d’une horloge posée sans permission. Du coup les travaux  de restauration des vitraux continuèrent avec un autre atelier directement avec la mairie.

Travaux sous la direction des Batiments de France en 1982, 1987

Chapelle Sainte-Nonne ©

DIAPO N° 17

Fenêtre axiale, vitrail figuratif de Fellep. Sainte Nonne dans la travée centrale avec accompagnement de l grisaille. Très mal restauré. Sc
Baie 3 et 4 vitrerie losange JPierre Le Bihan 1966

Paris le 19 septembre 1966.
Monsieur Lisch architecte en chef des Monuments Historiques

Suite à votre lettre daté du 17 septembre 1966, j’ai l’honneur de vous préciser que si Monsieur le recteur veut prendre à sa charge les frais de la troisième fenêtre, je ne vois pas d’inconvénients à ce que vous le réalisiez.
Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée.

 

 

Le nom du peintre verrier Morlaixien Jean-Louis Nicolas apparait au transept nord et nef

 

 ai relevé:"1902, Payan et Guyonnet, Bodilis, 29, église Notre-Dame, Crucifixion,  en caisses, trouvée dans étage sacristie, déposée lors de la pose des vitraux de Devivier


 

Chapelle Saint-Divy.  Restauration, 1829.

Vitrerie losange, verre blanc ( passage de 1985) pourrait dater de 1829.

 

Chapelle du manoir de  Kerliezec. "Notre-Dame de l'Assomption "

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires