Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 07:05

 Ces verrières, dite de doublage seront installées pour palier, et protéger après leur restauration, les verrières du XV°siècle, de la polution qui pourrait provenir de l'extérieur, comme  les carbonates,  les sulfates, les nitrates,  qui très vite   obscurcissent les vitraux,  et  altérent  les verres  par des cratères souvent profonds

La seule solution était de poser un deuxième vitrail du côté extèrieur, à cinq centimètres du premier qui  reprendrait le dessin des plombs du vitrail ancien, tout en assurant une ventilation de haut en bas, pour éviter la condensation et la croissance éventuelle de micro-organismes. Cette verrière offre un dessin du plombage qui, pour un problème de vision depuis les bas côtès, est décalé de 2,5 centimètres vers le haut, les verres incolores que nous avons  utilisé était du verre float de qutre millimùètres. Ils ont reçu une patine de dépoli irrégulière,  le plus proche de l'ambiance extèrieures des verres anciens.

 

Le travail de restauration terminé des baies du XV°siècle, 

 

Nous commençons à nous pencher sur  la création de  panneaux de vitraux  en verre blanc pour la protection du côté extérieur des baies XV° que nous venons de poser 

Ces panneaux de vitraux   devront être  des copies conformes des pièces,  les reproduisant, mais  sur du verre ordinaire incolore, de '3mm, sur lequel est déposé au pinceau   un très léger dépoli de grisaille. Ces pièces   seront cuites au four.  Le but de ce travail sur ces pièces de verre est d'atténuer une trop grande brillance

 

.La mise en plomb de cette nouvelle verrière  terminée, elle ,prendra sa place du côté extèrieur  du vitrail du XV°,

 

Elle sera posée par l'extérieur, sur un cordon de mastic, dans lesdoubles ferrures comprenant barlotières, feuillards,  clavettes  de plomb, et vergettesen formes  il a été choisi

 

Du côté des murs,  ces panneaux de vitraux furent céllés  dans la feuillure par des solins de chaux hydraulique. Le  but  de cette verrière est  d'assurer l'étancheité de la Cathédrale et  par là, la protection du vitrail .  et de la polution atmosphèrique

 

 Pour que  des verrières  anciennes soient visibles de toute la Cathédrale  Il nous a fallu pour ce vitrail  de doublage, installer un décalage vers le haut du réseau de plomb de cette verrière extérieure. ce décalage  fournissait  certe un vide d'air

 

Une seconde verrière est exécutée et le plombage suivait éxactement le plombage de la verrière restaurée , ce qui ne genait aucunement la lecture du vitrail

 

cette verrière est posée dans des doubles barlotières accompagnées de vergettes en forme, identique à ceux posées sur le vitrail ancien.

 

 Pour créer une aération bénéfique aux verres anciens des faces externes, une ventilation forcée est installée entre ces deux vitraux , de bas en haut

 

  Les panneaux de vitraux  intérieurs,  pour certain  il est adjoint  ont un plomb de bordure

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans cathedrale quimper -
commenter cet article

commentaires