Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 09:03

Porspoder est une paroisse de l'ancien diocèse du Léon qui fut maintenue lors du Concordat

 

L'église est patronnée par Saint Budoc. Elle aurait été construite au XVI°siècle. Les armoiries des seigneurs Kergadiou et un Kerlorec, confortent cette date.  Dans les nombreuses baies ont trouve deux vitraux Figuratifs ,  de la finfin XIX°du peintre verrier de Landerneau Fellep et onze fenêtres de Choisnard 1933

 

 

De vos bienveillantes communications, je vous prie d’agréer, Monsieur le Recteur, l’expression de mes sentiments dévoués et très respectueux


 LE TRAUBLON  RENNES                  .4 JUIN 1933

                        Monsieur le Recteur de Porspoder


Monsieur le Recteur,

Je reçois ici ce matin une lettre de Monsieur Champigneulle m’annonçant qu’il vous a envoyé à la date d’hier les deux premières maquettes pour travaux à exécuter dans votre Eglise.

Il me demande de relever les mesures précises et gabarits des parties cintrées et écoinçons des fenêtres. Comme suite à cette demande, j’aurais donc le plaisir de vous rendre visite à nouveau la semaine prochaine soit le 8 ou 9 dans l’après-midi. Il vous serait donc reconnaissant de bien vouloir attendre cette visite pour me faire part de vos observations sur les maquettes proposées.

Dans l’attente du plaisir de vous revoir, veuillez agréer, Monsieur le recteur, l’assurance de mes sentiments respectueux.

Le Traublon.

 







CHARLES CHAMPIGNEU LLE
ATELIERS FONDÉS A METZ EN 832



VITRAUX
ÉMAUX GRAND FEU SUR CUIVRE



PARIS , 96, PUE NOTRE DAME DES CHAMPS (vie)



 le    5 Juillet 1933


Monsieur le Recteur
de    PORSPODER (Finistère)

Monsieur le Recteur,



J’ai beaucoup regretté de n’avoir pas ou le plaisir de vous rencontrer lors de mon dernier voyage à PORSPODER.

Quoiqu’il on soit, mon représentant Monsieur LE TRAUBLON, m’a communiqué vos divers désir. et observations de façon suffisamment explicite pour que je sois en mesure de voue satisfaire parfaitement. Les petits croquis que je vous avais soumis n’étaient que des indications assez rapides et Il est bien évident que l’exécution des cartons définitifs va nous forger à mettre au point bien des détails; c’est dire que je suis parfaitement d’accord avec vous pour les quelques modifi-cations que vous demandez.

Je suis particulièrement heureux, Monsieur le Recteur, que la simplicité général, du parti, à laquelle je m’étaie rallié, vous ait plu et je vais donner tous mes soins à cette intéressante décoration. Je compte vous adresser sous quelques jours la maquette du Baptëme de Notre-Seigneur; quant à celle du FOLGOËT je vous demanderai de patienter jusque vers la fin Juillet, l’artiste qui a étudié ces croquis avec moi devant aller en Bretagne prochainement et préférant étudier la scène sur plage pour établir un vitrail plus vivant et plus teinté de couleur locale.

Je vous confirme, Monsieur le Recteur, les prix  aussi. réduits que possible   pour l’ensemble de ce travail :
Chacune des dix fenêtres de la nef coûtera..........Frs: 3.000.— (Trois Mille francs)
La Baptême du Christ, dans la chapelle coûtera.......Frs: 2.700.— (Deux Mille Sept Cent. francs)






Enfin Monsieur le Recteur, malgré mon désir de ne pas vous importuner de ces détails Je suis forcé de vous demander un supplé-ment de Frcs 300,pour fourniture de barres ou cuivre massif. C’est donc un total de Frcs 33.000,,(trente trois mille francs) qu’atteindront tous les vitraux de votre Eglise, y compris la pose et tous les accessoires.

Vous n’aviez :fait envisager Monsieur le Recteur, que vous auriez peut-être quelque peine à. trouver d’un coup une si forte somme. Je trouve un tel avantage, du point de vue artistique aussi bien que matériel, à exécuter et poser ces vitraux on une seule fois que je suis à . votre entière dispo-sition pour vous accorder les plus larges facilités do paiement.

Il suffirait de me régler la moitié du montant total de la commande aussitôt après la pose des vitraux. Le solde me serait payé ultérieurement suivant vos disponibilités, en règlements  échelonnés sur taie période que vous pourrez me fixer vous même

Vous remerciant do vos prochaines communications, je voue prie d’agréer, Monsieur le Recteur, l’assurance. de mou entier dévouement et de mes sentiments très respectueux.
Jean Charles  Champigneulle
La date du 15 Août est malheureusement trop rapprochée et il ne serait pas possible de terminer et poser les vitraux pour cette date. Mais vous pouvez compter absolument sur la pose dans le courant de Septembre. Les vitraux seront certainement prêts et posés avant la fin du mois de Septembre.

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires