Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 10:11

cD3---633.jpgVitraux  du XV°siècle en mauvais état :

 

Baie 101, vitrail du duc de Bretagne, Jean V

 Ce vitrail est presqu’entièrement détruit Pour cette dernière et le voisine, la 102 il a falu créer des pânneaux de grisaille.

 La  Baie 100 du XV° avait disparu  et remplacée par du XIX°siècle

 

 

Baie 103 Du Saint Paul, il n’a été trouvé, en 1992,  comme pièces d’origine,du XV° que la poignée de son épée, la pointe du manteau bleu, entourée de  trois pièces de sa robe jaune, une pièce de colonnette et sept pièces d’architectures du dais, dont l’angelot formant fleuron..  Du Saint Jean-Baptiste,  ce fut un élément de son genoux entouré de sa peau de bête jaune. qui avait disparu. 

Chez saint Pierre, de la clé ascendante,  il manquait un  petit élément,  idem de la clé descendante.

Manquaient aussi deux éléments de la tenture à damas rouge, la partie haute de sa robe jaune, ainsi que la partie basse. Manquait aussi un petit élément  haut de son manteau vert,  Manquait aussi un petit élément du sol carrelé noir et blanc, trois   

 Quant à laBaie 104, il  ne restait que l’effigie d’un seigneur à genoux dont le corps etait brisé.

 

Pour restaurer  les pertes de ces vitraux  et les compléter nous usions  des notes récentes  de l'historien Le Men, Il en fut de même pour la première lancette  dont les pièces n’ont rien d’ancien

 

  Dans certaines baies, des pièces de colonnettes. Il n’a rien été trouvé. Même cas pour des  des socles du XVe siècle Les dais des baies ne sont souvent que des puzzles de toutes provenances.Très souvent nous avions à fournir des armoiries disparues.et en compléter d'autres.

 

Baie 107   Lusson, peintre verrier du XIX° ,croyant bien faire, y avait fourni un INRI.  Nous avons fait l’échange et avons installé à la place, la queue de la colombe, image du Saint Esprit. Le reste du corps  de ce Saint Esprit trouvait alors sa place dans une tête démesurée que ce peintre verrier avait fourni pour remplir l’espace au-dessus de la barlotière. 106 pièces XIX°

 

Baie 108, Constat dramatique des pertes subies des parties supérieures XIX° d’une lancette  en l’espace de cinquante ans.

 

Baie 109 disparution de la tête de la Sainte Marguerite

 qualité de la peinture, mais  difficulté de la mise en plomb  de pièces non seulement épaisses mais tordues,

Baie 128Troisième fenêtre (sud)(1)

 

Baie 125        Le constat est amer. Il ne nous reste du XVe  siècle que quelques pièces de dais disséminées dans deux panneaux.

 

 

 

 

  En février 1998, suite à la restauration des neufs autres baies, aucune œuvre du XIXe siècle de cette baie n'a été remise en place. Il en sera de même de la 129. Quant à la 130, tout effacée, une neuve la remplacera. La raison en est que, pour ces baies ou éléments,  ce qui en restait ne collait plus avec l'ensemble des vitraux restaurés; grisaille trop sale, ou piéces trop effacées. Ces panneaux présentaient les défauts des baies du choeur

 

La raison en est que, pour ces baies ou éléments,  ce qui en restait ne collait plus avec l'ensemble des vitraux restaurés; grisaille trop sale, ou trop effacée. Ces panneaux présentaient les défauts des baies du choeur. Pour la lancette centr

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans cathedrale quimper -
commenter cet article

commentaires