Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2007 5 24 /08 /août /2007 08:43

Baie 132.Baie XIX°siècle dite d' Alain Le Maout,


Actuellement, vitrail de quatre lancettes de quatre panneaux, de l?atelier Lusson et datant des années 1869-1870. conservé en l?état, avec cependant quelques plombs de casse pouvant gêner la lecture remplacés par des collages  et une dizaine de pièces neuves.

 Les sujets présentés dans des niches sont :
Dans la première lancette
, un chanoine donateur à genoux devant un pupitre présenté par saint Jean-Baptiste,
 

.La seconde lancette offre un saint André tenant de sa main
a droite, c?est à dire, vu sa place au fond de l?église et d gauche son attribut, la croix sur laquelle il fut martyrisé ; De l?autre main il tient un sac contenant les Ecritures. Comme son voisin , ce sera le cas du dernier, il se tourne vers su côté sud, vers le ch?ur.



Le Christ bénissant de la troisième lancette est plutôt tourné vers le porche ouest, bénissant et accueillant ainsi les fidèles qui entrent.Il tient de l?autre main le globe terrestre, cette fois-ci sans indication de continent, trois avant le milieu xv° et quatre après la découverte de l?Amérique.

Dans la dernière lancette se présentent deux évêques. Au donateur il est possible de lui donner un nom, le tissu tombant du prie dieu offre les armes d?un Alain Le Maout, évéque à Quimper à la fin du XV°. Il est probablement présenté ici au XIX° car il fut le commanditaire des derniers travaux de l?édifice. L?autre évêque, nimbé, qui le présente ne peut être que saint Alain



Le réseau . Des phylactères ou banderolles flottent soit dans un espace bleu ou sont maintenues pars deux anges. Leurs textes lisibles donnent en français
Christ écoute nous, aie pitié de nous, exauce nous
, provenant d?un Kyrié





Aymar de Blois, toujours dans le registre de de Boisbilly, à la page 34 écrit : << Il n?existe de ce vitrail que les images de St André et de Notre Seigneur Jésus Christ que nous voyons  dans les 2 panneaux du milieu. >> Ce pose la question : que sont devenus ces « images », ont-elles, comme la baie 1OO étaient vendus ?

Par panneau, Aymar de Blois, comme Le Men, comprend lancette. Il s?agit donc de deuxième et troisième lancette à partir de la gauche, soit les b et c. Par image, il faudrait comprendre qu?il y avait au moins deux panneaux par lancette.


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires