Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 17:24


CATHEDRALE SAINT-CORENTIN de QUIMPER

                         BAIE 105
                         deuxième lancette.


                    Saint Corentin
     et l'évêque Bertrand de Rosmadec


Au dessus du donateur qui serait Bertrand de Rosmadec, évêque de Quimper lors de la construction de la cathédrale,  se trouve un évêque.

Un possible saint Corentin, évêque de Quimper.


Il est probable que ce soit un saint Corentin, premier évêque de Quimper. La main droite gantée sur  le bois de sa crosse en verre incolore travaillé au jaune d?argent, dont la volute est à motif végétal, tandis que le n?ud prend la forme d?une construction architecturale. il  pose la seconde main derrière le dos du donateur en geste de présentation.

 Il revêt  la chape de couleur  verte, propre aux évêques, couleur qui  symbolise leur  indépendance et qu?on retrouvera chez des évêques dans les baies 116, 122 et131. Des orfrois, ici sans scène, aux motifs au jaune d?argent, descendent de l?encolure après l?avoir entouré. Sur la mitre aux deux cornes  apparaît une croix brodée.

 Cet évêque  tourne la tête de trois quart arrière, c?est à dire vers sainte Catherine, sa voisine de droite. La position de son corps déhanché et surtout l?inclinaison de sa tête n?est pas sans rappeler la Vierge de la Crucifixion de la baie 100.

Bertrand de Rosmadec, évêque et donateur.


Bertrand de Rosmadec, présenté ici de petite taille,  a pris la pose du donateur à genoux sur un coussin, ses mains jointes passent devant les bois  de sa crosse, au dessin très effacé, et de celle  de son présentateur.
 
L?orfroi qui décore sa chape est très riche de dessins, et rejoint le prie-dieu où est visible un petit losange  encadré de deux autres motifs. C?est peut-être cela que Le Men avait dit voir : pallé d?agent et d?azur de six pièces. Lors de la restauration de 1992 nous ne les avons pas trouvé, ni leurs couleurs ni leurs emplacements.
La position qu?a pris Bertrand de Rosmadec permet de découvrir un des deux fanons ( bandeau) de sa mitre qui tombe sur le haut de la chape. Celle-ci s?étale sur la sol..

Comme toutes les lancettes un rideau de verre rouge fleurie de damas dont certains de leurs traits  ont écaillé le couverte rouge de ce verre et laissent apparaître le support incolore de l?autre face.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires