Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 17:46


Rue Michel Marion, adresse actuelle de l'atelier



 état en 1944. Dommages de guerre

Réquisition du 11octobre 1941, modifié le 12 juillet 1941, puis le 7 octobre 1942

Constat d'huissier du 5 décembre 1944, par M.  Jean-Marie Kerloch, trouvé aux archives municipal 4 H PEN 14 L''huissier était accompagné de M.Moreau, adjoint de Penhars et M. Louarn, architecte.


Je me suis transporté à Penhars, chemin du halage à l'effet d'effectuer toutes constations utiles concernant les  dégâts occasionnées pendant leur occupation par la troupe allemande à un atelier et les hangars appartenant à mon requérant ( m.Guével), dont la réquisition vient d'être levé.

Hangar n°1. Ce hangar mesure  11 x3,70 et est clos en bois de 26 cm d'épaisseur. Sol dénivelé par la pose des poteaux d'agencement de stalles pour les chevaux; toitures en ardoises d'éverite défoncée en 4 endroits par l'enlèvement des poteaux, parti extérieure ouest; démolie et en très mauvais état sur 1 m de hauteur en moyenne sur toute la longueur. Un châssis de 10 vitres cassées d'une surface totale d'environ 2 m2 au pignon sud; le portail est démolie, la serrure cassée, le grand crochet de fer enlevé et tordu; Quelques frises de cloison sont brisées parti sud. Le bois est brisé en 2 endroits.
Hangar n°2. De 11 mx6,70, en brique ciment, sol le dallage a été démoli devant la porte sur 5 m2, par la moitié de la surface, il est défoncé soit par les pieds des poteaux de stalles soit par les charges de l'usure. Toiture; rien à signaler; paroi sud donnant sur le hangar précédent; 10 briques en ciment de 40x10 démolies par un passage provisoire; mur ouest 13 trou ont été percés à travers la maçonnerie; sur le châssis vitré environ 1m275 de vitres cassées;

Bâtiment n°3. (atelier) sur le bureau est, 3 carreaux  sont cassés à la porte d'entrée: surface 0m2 45.Le Portail manque la fermeture; châssis vitrés de verre cathédrale a été fixé de peinture à décolorer; mur nord-ouest une dizaine de trous traverse la maçonnerie dont 1 trou pour le poêle de bureau. Cour le sol est à niveler suite à l'enlèvement de poteaux d'attaches de chevaux. Les panneaux en contre-plaqué des 6 portes ont été découpés.

Lorsque Yves Le Bihan acheta  cette "'atelier" Il n'avait pas assez d'argent pour acheter le reste,, (bâtiment trois) nous y trouvâmes de la paille. Les voisins qui nous avaient ouvert nous apprirent que les locaux avaient été occupés par les allemands  pour leur chevaux. Il semblerait qu'ils logeaient à l'Ecole Sainte-Bernadette ou à l'Ecole de Penanguer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires