Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 11:23
 Commune de Saint Eloi


église Notre-Dame du Fresq,


ancienne trêve d’Irvillac, appelée Notre-Dame du Fresq, consacrée en 1531
édifice remanié à plusieurs reprises, clocher début XIXe


Note: A Melgven, une chapelle du nom de Fresq est dédiée à Notre-Dame de Pitié. Les Prééminences  des seigneurs du Fresq en 1698,y mentionnent  un blason d 'azur à un lion rampant. Le Fresq est un nom de lieu très utilisé en Bretagne, particulièrement en Finistère.tout autour de l'abbaye de Daoulas et Plougastel.

Par contre cette seigneurie n'est pas signalée dans le nobiliaire de Bretagne de Potier de Courcy.


1485, François II accorde l’érection d’une foire à saint Eloi.
1565, Charles IX autorise deux autres foires supplémentaires
La commune conserve son arbre de la Liberté.







Baie 3 : ..Le miracle de saint Eloi.

Baie composée de 2 lancettes cintrées et  d'un soufflet avec ange.

Saint Eloi,
installé devant sa forge,forge sur une enclume, un fer à cheval,

 Un abreuvoir est posé près de lui, pour abreuver les chevaux et refroidir son métal porté au rouge.


 Un client portant un bragou braz de couleur violette tient son  cheval par le licol. Un second cheval attend son tour.
Le clocher de l’église  apparait dans le fond





baie 4  ( transept sud): Le Pardon de Saint-Eloi, 1929.



Grande baie à plein cintre,Il s'agit d'une ancienne baie à lancettes et réseau.Actuellement ( 1975, date des photos) meneaux en bois.Elle comprend 6 panneaux de vitraux Les meneaux d'origine traînaient encore en 1975 dans le jardin du presbytère. ..

 Devant le calvaire et l’église, se tient le pardon des chevaux que saint Eloi arrivant dans une nuée bénit.
Ciel bleu parsemé de quelques petits nuages, Grisaille très lourde, personnage presque naïf, dans la partie haute motif néo-renaissance avec anges 

Les autres baies, 5,6,7,8,
grisailles et médaillons présentant des bustes, deux par deux ,de saints et saintes avec textes en bretons, peuvent être aussi attribuées à l'atelier Saluden de Brest,le peintre étant Charles Grall. Son patron, Auguste Saluden étant mort à Brest en 1921




QUI EST CET AUGUSTE SALUDEN    Né en 1880 à Landerneau, ,ill meurt à Brest,  en 1921.

 De 1881, aux environs de 1900, l’entreprise semble être gêrée par sa mère Louise Marie Queffurus qui meurt en 1925.
    Ses prédécesseurs? Des Saluden installés à Landerneau depuis 1792, ne faisant que des vitraux de verre blanc ou de couleurs, il entre, en stage, chez leur confrère et ami, Fellep de Landerneau, 29, qui habita un temps dans la même rue, pour apprendre la grisaille et la peinture sur verre.

Il y rencontre sa future épouse, Anna Le Calvez, dont le père y travaillait.

 A une époque, le dernier Fellep voulant se retirer, il fut question qu’Auguste reprenne cet atelier.

En 1907, il épouse Anna Le Calvez et s’installe à Brest, 29, 14, rue Traverse. Il garde le fond de vitraux et y ajoute une entreprise de décoration et une galerie de peinture.

Saluden, Anna,     A  la mort de son mari, Anna Saluden prend la relève, aidé par un, artiste Charles Grall  et ceux jusqu’aux bombardements de Brest.


Sainte Thérèse, de trois quart droite,   avec dans  ses bras le crucifix et des roses ( Thérèza ar Mrac Jésus) et Sainte Claire ( Clara)  regardant le ciel et portant un ostensoir.



Saint Yves, (Yeun) de trois quart gauche portant la calotte noire une robe rouge et  une cravate blanche. Dans ses mains un livre et un parchemin roulé.  Sant IZIDOR,(saint Isidore), de trois quart droite, regardant le ciel, le visage rond et les cheveux ronds  avec sa  faux et une gerbe de blé

  Santez ENOVEVA, (Geneviève) 

 de trois quart droite les mains jointes  portant une robe rouge et portant  une houlette. Santez Jeanne d’ArK, de trois quart gauche, en armure, la coupe à la Jeanne d’Arc, tenant une épée à la main et le casque sous le bras.


 Santez Paol (Pol), de trois quart droite, en évêque, avec mitre et crosse d’or tournée vers l’extérieur, chasuble grisâtre, il tient une  étole dans  la main droite. Santez Korantin, de face, barbe blanche, en évêque avec mitre et crosse, ici vers l’intérieur chasuble rouge, poisson dans la main droite
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires