Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 16:58


Vincent Desportes est-il l'auteur d'un vitrail de Notre-Dame du Crann en Spezet?






Le monogramme VD

que l'on voit sur le vitrail  de Saint Eloi à Notre Dame  du Crann en Spezet, Finistère,  est-il la signature d'un Vincent Desportes qui est proposé comme peintre vitrier de Châteauneuf du Faou?


Les historiens, comment approchent-t-il ce personnage?

Bourde de la Rogerie
(1)dans son fichier donne un Vincent Desportes, (2) 1590 avant-1590 après,
 Qui, en 1590,  à Moncontour,Département des Côtes d’Armor , répare probablement des vitraux ,et propose comme lieu possible l’église .

En commentaire il nous  envoie à un Blanlo, qui    nous mène à  un Blonlo


1. Le fichier de cet archiviste, rédigé entre 1897 et 1940.  semble être le premier à en parler.
2.  Par contre,il n’indique pas d’où est Ce Vincent Desportes (3)

3. Sur Châteauneuf du Faou  et son église, nous avons, chez cet archiviste, la présence s’un peintre vitrier  de Carhaix-Plouguer, Cotes d'Armor, y travaillant,portant le nom de Desportes et le prénom de Pierre. (4)1629 av-1664 ap. En 1664,les archives de la fabrique de Châteauneuf du Faou ( AD 22 série 1921,) le donne comme étant ,à Botmel dans les Côtes d’Armor (5) lors du procès-verbal de visite aux vitres du rosaire
4.  L'ancienne paroisse avait comme saint patron Saint Pierre. l
Ce Pierre Desportes  est signalé à Spézet accomodant les vitres de saint Pierre et saint Anthoine.L'édifice n'est pas indiqué! Ce ne peut être l'église actuelle qui date du début XVIII°siècle.Peut-être s'agit-il de Notre-Dame du Crann datant du milieu XVI°
.5.Botmel, aussiBonmel, petite ville qui se confondait avec Callac, trève de Plusquellec.L'église, ruines, était du début XVII°.Il y avait 4 chapelles  et un prieuré.Qu'entend-t-on par :comme étant?: Habitant,!




Au début du XX°siècle, Louis Ottin dans "Le Vitrail." 
La dernière fenêtre, Un seigneur y est représenté ferrant un cheval, (serait-ce saint Eloi) S Sur la droite se trouve le signe V L tracé sur l'entablement d' un édifice en ruines.Peut_être là le monogramme de l'auteur du vitrail

 En 1935,René Couffon,fait paraître ,   dans le Bulletin Mémoire de la Société d’Emulation des Côtes d’Armor page163, que Gilles ou Claude Blonlo, 1584 av-1588 après, on fait les personnages et  les armes du Duc et de la Duchesse de Mercoeur pour ce travail il était aidé par un Vincent Desportes.

En 1945 Ce Même René Couffon,  dans « Mémoires de la Société d’Histoire et d’archéologie de Bretagne
» tome XXV –1945, page 54, est auteur d’un article  sur « la peinture sur verre en Bretagne où il signale, après le martyre de saint Laurent, de la mêmedate. un saint Eloi ferrant le pied coupé d'un chevalSur le pied coupéd’un cheval. datée de 1550 et signée VD Il indique  que : « peut-être ce monogramme serait celui de Vincent Desportes

Deux historiens, Marteville et Varin en 1853  dans le Dictionnaire de Bretagne,nous apprennent que ces vitraux ont manqué de partir sur Paris. "Il faut féliciter Le curé et la fabrique d'avoir obstinement refusé pour les vendres à Paris où l'on voulait les transporter.
" notent-ils

Quand au deux lettres présentées V.D. Le petit trait vertical  au haut de l'ouverture du D peut-être un i. Le i possible de VIncent. Pour le trait vertical du D, peu d'explication, ou si ce n'est une porte! Entre le V et le D deux losanges

On pourrait  lire aussi: Veni Vidi!



Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires