Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2009 3 18 /03 /mars /2009 11:19
 Lors de la restauration des vitraux des XV et XVI° siècle de la cathédrale, nous avons, pour mieux se mettre dans l'esprit de l'oeuvre, relevé le plus possible de croquis des pièces que nous avions entre les mains.
 Cela nous a permis de relever des oeuvres de le même main dans diverses baies de Quimper. Nous avons aussi pu découvrir q'une vierge de Locronan, ou du moins son portrait, se retrouvait à la cathédrale.

Ci-contre, portrait du donateur Maurice de Kerloaguen,de la baie 127 dans la dernière lancette.Il est présenté par Marie L'égyptienne, aux longs cheveux, (portrait ci-dessous) reconnaissable à ses trois pains. Ce donateur est acompagné de son épouse.

Le visage suivant est celui d'un chanoine, Pierre de Kerloaguen 1469-1497. Il se trouve dans la seconde lancette de la même baie que le précédent.Il est présenté par un  évêque en chasuble rouge.




Ici éléments d'architecture -rProvenant  de la baie haute  127,



Pour l'architecture de gauche il a été utilisé un verre de couleur mauve foncée.


Pour celui de droite on y relevait un verre plaqué viollet sur bleu.

Orovenant de la même baie qui est celle de Kerloaguen ce portrait d'homme,,dont les cheveux  ont  été travaillés sur la face externe avec une grisaille  rouge brune.Il s'agit du donateur Maurice de Kerloaguen
De la baie 126, au troisième panneau de la troisième lancette,le lion d'argent, est un élément del'armoirie du seigneur Kerleguennen, chanoine de la cathédrale

Ce portrait est celui du Saint Laurent du second panneau de la première lancettede la baie 131 Saint Laurent est le saint patron du donateur Laurent de Groësquer, chanoine de Quimper de 1489 à 1496.(les notes posées au-dessous concerne le donateur.)









L'enfant tétant est de la lancette 3 de la baie 129, qui est le vitrail de Saint Maurice de Carnoêt qui se trouve dans les fenêtres hautes du côté nord de la nef. La vierge Marie tient dans ses bras l'enfant qui essaie de téter le sein de sa mer.


Sur ce croquis apparaît le téton de Marie.


Craphisme à fleurs de la baie 129  et éléments d'architectures des quatre têtes des lancettes de la baie 127 pour le second





Visage de la Vierge de Pitié de la baie 129,que l'on voit dans la troisième lancette, celle du milieu. Les personnages des autres lancettes, au nombre de sept, sont tournés vers elle. Elle porte un voile decouleur bleue dont se détache un nimbe raypnnant couleur or sur verre incolore.



Visage d'un Saint-Corentin de la baie
131 où il est représenté en évêque sa mitre et dans la seconde lancette sur  un fond rouge.
Le poisson qui se trouve à ses pieds est un ajout du  XIX° siècle comme le sont sa mitre, sa crosse. et le socle.




















Les  deux croquis suivants ont été pris sur une verrière de La Martyre, lors de sa restauration.


Un visage du Christ lors du baiser de Judas au Jardin des Oliviers

Le visage ci-dessous est celui d'Isabeau d'Albret, épouse du vicomte René1er de Rohan ( 1516-1552)





Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans cathedrale quimper -
commenter cet article

commentaires