Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 15:46
 Commune de Saint Renan.


église Notre-Dame,

                    Ex-chapelle Notre-Dame de Liesse, où le culte fut transféré après l’incendie de 1760 qui détruisit l’église paroissiale Saint-Ronan. Elle ne put résister
huit ans après, à une tempête,  qui  obligea en 1771 de la reconstruire en sur l'ordre du roi Louis XVI° Cette paroisse relevant du Roi.

Autre proposition sur l'ancienneté de cet édifice par Monsieur de Fréminville

qui avancait qu'il y avait en cette petite ville une église du XIII° siècle, dont une porte aurait existé encore en 1932....

A cette époque, l'église fut  restaurée  au tout début de ce siécle, époque où furent posé les vitraux, le curé étant alors Monsieur Stéphan.


Au XVII°siècle inventaire des armoiries à la requête des de Penfeuntenyo


1610, le 13 septembre, en l’église Notre-Dame à la requête de Penfeuntenyo,
en la vitre, qui est devant l’autel Saint-Nicolas  qui est au midi du cœur de l’église,   ( il est relevé),un écusson des Penfeuntenyo
et vis-à-vis, devers le septentrion, un écusson aux armes de Kergroadez

et aux 2 soufflets prochains au-dessus d’eux 2 écussons portant d’argent semé d’hermines  a une bande portant des fusées de gueules et l’autre les dites armes et en alliance un croissant et.. d’argent en champ d’azur et au plus haut soufflet sont les armes de Bretagne en bannières


Bulletin de la Société Archéologique du Finistère 1923, archives du château de Kerjean.
           


Inventaire des vitraux du début du  tout début du XX° siècle dont les auteurs sont les peintres verriers:Haussaire  et Léon Payan, 1902-1905


Haussaire et Léon Payan,  1atelier de vitrail 31, rue de Vaugirard, Paris, 75. On retrouve cet atelier dans diverses communes du Finistère:

1901, Landunvez, , chapelle Notre-Dame de Kersaint. vitraux figuratifs, baies 1et 2, Sujet,la vie de Tanguy, vitrailoffert par les paroissiens après la restauration de l’égliseendommagée par la foudre.
 
1902, Plounéour-Trez, chapelle de la Trinité, Notre-Dame de Lourdes , priez pour nous, croix apparaissant sur fond lumineux encadré par des rosiers, puis potiche avec iris, nombreux bleus et rouges gravés, apport d’émail bleu, doublages des piéces blanches avec rouges, signé CH.L. Payan et J. Guyonnet,

1902, Plabennec,  église Saint-Ténénan. avec un vitrail sur, sainte Anne.

1903, Rosporden, , Kernevel, église Saint-Colomban, un vitrail sur la Sainte Famille.

1903, Dirinon,  église Sainte-Nonne. Baie du chevet vitrail sur sainte Nonne recevant dans la forêt des habitants du coin, sainte Nonne conduit son fils, saint Divy, au monastère. , sainte Nonne arrive en Armorique avec son fils., Elle baptise son fils.


1913, Goulven, , église Saint-Goulven, chevet, vie de Saint Goulven.

lES VITRAUX

La surface de ces vitraux  des baies basses fut de 67 m2

les sujets de ces vitraux sont:nombreux:  
le baptême  du Christ, sa Crucifixion et  sa descente de croix, des saints: saint Pierre, saint Tugdual, saint Genal

On trouve aussi,

L’Education de Marie. Devant une baie ou deux anges volent en portant la maquette d’une église,  sainte Anne est assise de trois quart droite, les pieds sur un repose pied, un long phylactère est déroulé sur ses genoux  et de la main gauche, elle  montre à Marie le texte tandis que l’autre main levé lui parle. A sa gauche, Marie est debout, les mains  relevées et serrées, le visage de profil, les cheveux retenus par un serre cheveux. Appuyé contre le mur,  derrière elle, Joachim, les pieds croisés, en manteau et robe, repose ses deux mains sur le haut d’un bâton. Dessous dans une cartouche vue sur la basilique de Sainte-Anne d’Auray.

La mort de saint Joseph.

 Il est allongé la tête à gauche,. A droite, Marie est à genoux, de profil gauche, au pied du lit. Le  Christ est debout de l’autre côté du lit, de face, le visage de trois quart gauche. Il bénit son père. Derrière, un rideau ferme, en partie, une baie.

  saint Ronan, avec sa mort et  le texte :

 Saint Ronan patron de cette ville et de l’île de Molène  du canton de Saint-Renan. Dessous vue de l’église de Saint-Renan avec l’intitulé :  Don de l’abbé Stéphan curé de Saint-Renan.

Saint Pol-Aurélien, en évêque

Il est debout de trois quart gauche et le visage de profil bénissant une église, entouré d’une foule à genoux et priante dont un roi couronné et  un moine portant une cloche. Dessous une vue sur Saint-Pol de Léon


De1904, est un vitrail sur La Sainte-Famille,. Ou l’atelier de Nazareth.


Jésus,   est devant un établi. C'est un adolescent, en robe damassé, le corps  présenté de trois quart face droite.  Il est penché sur son travail. Avec un compas à pointe, il trace  de la main droite une dimension sur la planche, où  l’autre main repose.

 De l’autre côté de l’établi, saint Joseph, de trois quart gauche, se penche vers lui et lui  indique de la main droite ce qu’il doit faire. Marie est  à gauche,  derrière, assise sur un tabouret haut.Elle regarde et file. Une baie donne sur un chemin qui serpente. Le sol  de cet atelier est plein de copeaux

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires

Daniel Guyez 12/03/2011 09:52



Bonjour,


Une petite rectification: Goulven, le vitrail de l'atelier Haussaire Payan, date de 1903.


Cordialement