Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 17:43

 Au lendemain du coup de vent du 9février 2009, me souvenant de celle de 1987

J'ai sorti de mes dossiers un relevé
,
des dégats occasionnés sur les vitraux lors de la tempête de ce mois d'Octobre 1987.




Les premiers jours nous n'avons pu faire grand-chose, si ce n'est répondre .au téléphone, puis vint lesdéplacements.Le premier fut dès l'aurore, après avoir marché sur un parterre d'ardoises et detuiles, à la cathèdrale de Quimper. Une passion du XIX°siècle placée côté ouest était,au  trois quart descendue, ce fut la même chposés rapidement
 par mesures de prudence.

chaque édifice où nous avons été appelé a été l'objet, après un reportage photos et un relevé des dégats, la pose d' une protection provisoire.Au retour à l'atelier nos nous penchâmes sur les devis.

Nous relevons alors que la majorité des vitraux n'avait pas été entretenue depuis longtemps, aussi un grand nombre avait été bousculé par les rafales
de la tempête. Des pièces de verre étaient sorties de leurs plombs, ou s'étaient brisés. Souvent des panneaux de vitraux avaient été arrachés. La plupart des ferrures des vitraux, armatures du vitrail,ont elle aussi la plupart du temps pas résistées.
,
Des vitraux de tous les âges avaient touchés, XV°, XVI°XIX° et XX°siècles.

Au départ, les assureurs, les communes étant quasiment toutes assurées, n'ont pu qu'accepter qu'un petit travail de notre atelier,qui n'était qu'un pansement provisoire, en attente de crédits.  Il était impossible de faire mieux avec le peu de budget, les déplacements  étant nombreux et bien au delà du Finistère.

Plusieurs mois plus tard, les crédits arrivèrent . Les dégats sur les édifices,classés, inscrits ou pas, églises, chapelles, cathèdrales furent nombreux Il n' y avait pas que les vitraux, à être  touchés, de nombreuses toitures,en patirent,  ainsi que les    clochers; leurs matériaux: pierres, ardoises, terminant leurs courses dans ces baies.

Petit inventaire des communes du Finistère ,dont les vitraux on souffert de cette tempête: Bannalec, Berrien,Briec, Carhaix, Coray, Concarneau, Douarnenez,Edern,Gouezec,Henvic, Lanmeur, Loctudy, Melgven,Morlaix,Penmarch,Plomodierne, Plonevez Porzay,Plouigneau,Plogonnec, Pluguffan Plomodierne, Pont-Croix,Pont-l'abbé, Poullaouen. Quimper la cathèdrale, ,les églises de Saint Mathieu,  de Kerfeunteun,Locmaria,l' Evêché
, Ergué gabéric ETC

Les vitraux des baies  coté ouest ont le plus souffert dès le premier jour, puis, les vents tournant, ce fut le sud qui fut touchée.












 





il s'agit  d'églises, chapelles où nous avons dû intervenir  pour constat et devis dans le Finistère.


 Bannalec, église, verrière ouest soufflée, elle était en mauvaise état auparavant, l'armature étant un peu courte

Briec,chapelle de Garnilis.

Carhaix,église Saint-?









Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans vitraux disparus et comment
commenter cet article

commentaires