Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 15:43



  Le Jugement Dernier, baie côté Nord,
Vitrail du XVIe siècle.


 Evangile selon saint Mathieu, XXV, 32-33.


Quand le fils de l’homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire.

Devant lui seront rassemblés toutes les nations et il séparera les gens, les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs.

Il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche.




Baie à deux lancettes en ogives, dominées par un écoinçon avec un Christ assis sur un arc en ciel et les bras ouverts, pose qu’il a pris lors de la crucifixion.  C’est  une œuvre XIXe comme beaucoup de pièces de ce vitrail.

Dans la plus grande partie des deux lancettes, séparée du bas par un bandeau avec texte,  réalisme d’un enchevêtrement de corps à demi nus que les trompettes du jugement dernier réveillent et qui luttent pour être élus  ou implorent la miséricorde de Dieu. Corps plus ou moins jeunes,  dans toutes les positions, de dos, de biais,  de face, de profil, allongés, se levant, retournés, ’hommes ou de femmes,  aux bras tendus, vêtus de linceuls de toutes les couleurs, rouge, vert, violet,  bleu, blanc à rehauts de jaune d’argent. Visages calmes,  hurlant, priant, se protégeant de la lumière de cet événement.

Au haut deux anges aux grandes trompettes se font face sur ub ciel bleu à nuages blancs.

 Panneaux A1 et B1 Il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche

Dans le premier panneaux, un berger, debout, les jambes couvertes de chausse, bien solides, sa canne de la main droite, habillé d’une robe courte blanche balayé de jaune d ‘argent, serré à la taille par une ceinture, un havresac du côté gauche  un manteau sur les épaules montre le panneau de gauche où sont parqués les boucs.
A ses pieds, un chien, assis sur ses pattes de derrière semble attendre les ordres de son maître, le museau en l’air. derrières, un troupeau de moutons. 

Cette scène se passe dans un paysage bucolique, herbe , collines, arbres dans le coin droit protégeant une cabane de bois.

De l’autre côté du meneau, un troupeau de boucs bêlant, cabane XIXe, comme beaucoup d’autres pièces, arbre jaune, petit bois, sol jaune sous les boucs, verdure ailleurs, collines et ciel bleu sans aucun nuage, talus rouge et vert au premier plan..


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans VITRAUX XVI°
commenter cet article

commentaires