Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 05:08

NEVEZ.

Eglise Sainte-Thumette.  

 Edifice actuel de 1900.

Dans la vitre du fond de l’ancienne église existaient  9 écussons,  la majorité de la famille du Guer du Heznant.

1900, lors de la construction de la nouvelle église, ces vitraux ont pris place ? dans un vitrail de la chapelle du manoir de Poulguin. Les deux derniers écussons ont été encastrés dans la salle à manger du même manoir.P.L Le Maître, Le Progrés. Nov.1983.
Le vitrail du transept nord porte l’écusson de N. de Cornouaille, seigneur du Heznant. XVe
. P.L.Le maître.

Baie du chevet, vitraux sur sainte Thumette et sainte Ursule dus à l'atelier de Job Guével,  de Pont-Aven, le même atelier fournit les vitraux  non figuratives avec symboles des bas-côtés, 12 baies.


Baies 1 et 2, à droite et à gauche de la baie du chevet, grisaille, non signé

 Guével, Nef, vitraux non figuratifs avec symboles, 12 baies.

Chapelle Sainte-Barbe. (I.S)


 vitraux  de l atelier de Scaviner de Pont-Aven dans le style d’Hubert de Sainte Marie, mais plus lourd.

 Baie nord, réseau.  XVIe,
Oculus avec armoiries, cannettes rouges sur fond jaune, entourage de pièces bleues, rouges, verte, et une tête à long cheveux, invention de Scaviner.

Soufflet a.  Ange d’une Annonciation. Sur fond rouge, nimbe  ovale de couleur jaune perlé  volant au dessus d’une dizaine de pièces donnant une tête d’ange de profil aux longs cheveux sur le dos. Une grande pièce  de vêtements  aux plis proches XVe peut être sa robe. Les autres éléments ne peuvent spécifier leurs emplacements : pièces avec motifs floraux grisaille et jaune d’argent,  pièces de couleurs, bleu fort de vêtement, bleu clair, violet grisaillé, vert
Soufflet b ; Vierge d’une Annonciation. sur fond rouge pour la partie haute, Vierge Marie surmontée d’un nimbe jaune, visage aux longs cheveux aux jaune d’argent comme sera le collet de sa robe. Des éléments d’un manteau bleu descendent à droite et à gauche. Une main en sort sur la gauche tenant un livre, une autre main, sur la droite, bien attaquée, semblent bénir ou faire le geste d’acceptation. Un élément de robe blanche descend accompagnant une pièce de grand damas au jaune d’argent. Une pièce de tête de trois quart dont on peut lire le nez, la bouche, apparaît sur l’extrême droite, elle est travaillée à la sanguine, ce que n’est pas la tête de la Vierge. Autre époque. Une pièce de plantes vertes.
Vitrerie Borne, restauration JPLB

Chapelle Saint-Mathieu (I.

4 baies : chevet, rectangulaire de 0,85x 0,90,  en 1988 vitraux à base de rectangles
baies 1, 2 et 4, à plein cintre de 1,30x2,30, en 1988, verre
 1988, proposition vitrerie rectangle et figuration


Chapelle Saint-Nicolas (I.S)


DIAPO N° 132 1988
Baie 0, 2 lancettes en ogive de 38x 150 et écoinçon, vandalisme en 1988, succession de 4 cartouches par lancette et  dans troisième cartouche, grappe de raisin  dans lancette de gauche et épis de bleu dans lancette de droite. Rault.
1935. Rault ,
, Michel Guével, dalles de verre Saint-Nicolas.
Baie 2,  baie à 2 lancettes cintrées d’un seul panneau et réseau de 3 soufflets et 2 écoinçons. la Pêche miraculeuse

Chapelle de Trémorvezen, Notre-Dame de la Clarté.



 Baie 0 en ogive, 4 panneaux de dalles de verre. Vitraux de Labouret, Vierge à l’enfant entoure symbole tel que étoile pour Notre Dame de la Clarté, un bateau de pêche pour Notre-Dame de Pitié,, poissons dans un filet pour Notre-Dame de la Grâce.
 2 autres baies en ogive, 4 et 6, dalles de verre, 1 seul panneau, du père Bouler ; Une à dominantes vertes, une à dominantes bleue.
Oculus  à 4 mouchettes, dalles de verre avec IHS.

Chapelle du Hénan (I.


Baie 0, dalles de verre atelier Jean_Pierre Le Bihan
Baie 2, figuration, même auteur.



Chapelle de Trémorvezen.


 Non daté.vitraux en dalles de verre de l'atelier Labouret, sujets les instruments de la Passion et la Marine Bretonne

1968, père Bouler. Trois vitraux non figuratifs du Père Bouler.




Chapelle Saint-Nicolas. à Port Manec'h

1935, vitraux de Rault de Rennes
.

  1935, vers. Les écussons en mauvais état qui subsistaient ont été enlevés pour être restaurés, en vue de leur emploi dans l’église paroissiale . P.L Le Maître.

Chapelle Sainte-Barbe.

XV°siècle
            Restes de vitraux dont une Annonciation .




Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans XVI°DISPARU XX°ENPLACE
commenter cet article

commentaires