Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 05:53


SAINT-HERNIN. UNE église riche dans le temps de vitraux du XVI°siècle
 
Eglise Saint-Hernin.

 En 1982, lors de l’ouverture de la fenêtre  bouchée du bras droit du transept,  qui donne sur une sacristie, découverte  d’éléments de vitraux XVIe avec un blason de vair .
métaux or et émaux gueules. Dans le réseau trouvé verre soufflé avec boudine  Vitrerie et restauration atelier jean-Pierre Le Bihan.

En baie 2, (la seconde fenêtre du côté sud) sous  le torchis, il est mis à jour  un blason avec heaume de tournoi empanaché , le tout surmonté d’une oie.

Dans la maîtresse vitre,  il a été relevé deux petites pièces d’architecture  du XVI° siècle incorporées
dans  des vitraux  de grisaille de la 1er moitié XXe,  (1920- 1932) don  du Comte de Willarmois.Auteur probable atelierRault de Rennes qui a remplacé des vitraux de l'atelier morlaisien Nicolas

 En baie 8, existance d'une pièce  du XVIe siècle avec grisaill

 BOITE VERRIER XIXe, Nicolas, 2 clichés, non datés proche 1982
BOITE XV-XVIe, 8 clichés, 4 non datés,  4 clichés 1983.
BOITE XIXe, 3 clichés non datés
Baie 0, deux petites pièces d’architecture XVIe, grisaille, posés à la sauvette sur baies de la nef.

 Baie 1, 3 et 4, grisailles  identiques au Chœur, sans intérêt.

 Baie 2, 1982,    baie à 3 lancettes trilobées et réseau en fleur de Lys .Lors de l’ouverture de la fenêtre bouchée du bras droit du transept, découverte  d’éléments de vitraux XVIe avec un blason de vair,
 
Nef, soit baie 5,6,7,8 10, panneaux de vitraux grisaillés sur quatrefeuillles en  montage de pièces  losanges carrés,  provenant du choeur et des baies du transept, posés là provisoirement depuis (1920-1932), pour boucher les trous et les renforcer on trouve un vitrail en verre blanc montage borne.

Baie à 2 lancettes cintrées de3 panneaux et réseau composé d’1 oculus et 2 écoinçons, montage « tranchoir en losanges » en verre blanc.

 baie 6,  1982, sous torchis,  dans mouchette au-dessus d’une baie à deux lancettes trilobées, blason avec heaume de tournoi empanaché, le tout surmonté d’une oie. Restauration JPLB. Le motif de l’animal apparaît dans les gravures de Durer vers 1520, mais aussi dans les vitraux de Lizandre en Plouha, cf Roger Barrié, revue de l’Ouest. Aussi Claude Bourriquen, Dormition de la Vierge où un cygne apparaît sur le heaume et qui seraient les armes de Jean L’Honoré. A rapprocher avec un blason scumpté de Saint-Vougay où  deux oies regardent vers le choeur. oie, pourquoi, champion du jeu de l’oie, très à la mode à l’époque ?
Couleur : fond rouge d’origine, presque noir et illisible, attaqué de l’extérieur comme au jet de sable ; jaune et bleu avec gland, aile de l’oie bleu vert. Plombs au rabot, très friable dû à l’âge, se cassant en deux, même en épaisseur. Pièces  de verre coupées au fer rouge et grugées, certaines très épaisses allant jusqu'à 7 m/m, nombreuses pièces de coupes hardues.

Baie 7, bois.


baie 8,  pièce XVIe avec grisaille


Autres baies grisailles de JL Nicolas, pose de polyester plane en applique pour conservation même date soit 1982 ; JPLB


Chapelle Sainte-Anne (I.S) ossuaire
BOITE XIXe, 3 clichés 1992

Baies cintrées de 3 panneaux, montage en verre antique teinté, à base de « double bornes à la pièce carrée » ou celle-ci  est replacée par une pièce ovale

1992,Travaux d’entretien suite à vandalisme sur vitrerie HSM de1965

Chapelle Saint-Sauveur.

Baie ouest ; dans maçonnerie de réemploi, vitrerie grands losanges et petits losanges à filets. Nov 1981.
Autres baies, petits bois

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires