Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 05:03

Chapelle Saint-François-de- Cuburien.

         Vitraux qui ont échappé à un transfert dans un musée


« XVIe siècle.

L’une des fenêtres de l’ancienne église des Récollets de Cuburien, était un certain Jean Le Barbu, sieur de Bigodou (riche négociant)…il apparaît, agenouillé au bas du vitrail, avec un harnais complet de combat et armé de pied en cap, casque à plumet rouge, brassards, cuissard et corselet d’acier blasonné de ses armoiries.» BSAF 1909. p.137.
1530, Françoise Boutouyller, dame de Guérand et de Keromnès fait faire la vitre de la deuxième fenêtre. Elle jouira de la vitre de la première voûte de l’église qui est vers la cloître.

1538, les Le Bihan jouissent des fenêtres qui sont proches de l’autel de saint François.
Des Le Bihan, probablement sieur de Pennelé et du Roudour en paroisse de Saint-Martin, on peut retenir un certain Bernard miseur de Morlaix  et
un Bernardin, sénéchal de Morlaix et député aux états de la Ligue en 1591. (nobiliaire de Potier de Courcy)


           XIX° et XX° siècle

1834, une seule des fenêtres avait conservé ses vitraux.

1835, première restauration.

1904, vers, Le chanoine Abgrall

dans une lettre non datée dresse un constat de l’état de la maîtresse vitre.

Pour lui : «  le vitrail devait primitivement contenir une série de panneaux de l’Enfance et de la Passion du Christ mais par suite des dégâts causés par les tempêtes et autres causes naturelles.. il a du subir différentes restaurations et remaniements qui ont du bouleverser ces scènes et dénaturer toute la composition. Des panneaux ont été écourtés, d’autres supprimés et remplacés par des scènes étrangères au sujet principal et empruntés à d’autres fenêtres du même édifice ; »

«  C’est maintenant une page très disparate.. Certains détails des dais de couronnement peuvent la faire attribuer au même atelier que le vitrail de La Roche Maurice, lequel est daté de 1539. »

« Toute cette vitrerie est en mauvaise état de conservation, beaucoup de fragments brisés sont remplacés par du verre blanc ou de couleur, de nombreux vides laissent passer le vent, panneaux disloqués, mise en plomb fatiguée ou usée. »

Le chanoine Abgrall, devant cet état et devant l’impossibilité des Sœurs de la faire restaurer, propose de «  déposer cette verrière et de la remplacer par une vitrerie simple, solide et de bon style »

«  Les panneaux du vitrail de Cuburien »après une remise en plomb seraient placés au château de Kerjean dont il est le président de l’association.
« Huit d’entre eux dans les huit baies des quatre fenêtres de la chapelle…. Les autres seraient logés dans un bâtis de menuiserie … en guise d’écran devant une ou deux grandes fenêtres de l’une des salles…. Les blasons de ces fenêtres iraient bien dans les tympans de ces fenêtres et dans l’œil de bœuf du pignon » ! ! ! !Fond Abgrall bibliothèque muicipale de Quimper


1928, les archives de La Salette mentionnent le dépôt des verrières au mois de juin et l’emploi des panneaux des verrières de la nef pour le baie du chevet. Y.P.Castel.

1929,
travaux  de repose de l’atelier Tournel en Avril.Dominique Irvoas- Dantec.

1945, remaniement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires