Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 04:38

MAHALON .Au XVII°
l'église possédait encore des vitraux peints.


Eglise Saint Magloire.
édifice du XIIIième et xviième siècle reconstruit en 1771

1635, procès verbal de prééminences.

  Cet édifice possèdait des vitraux peints avec lesArmoiries des maisons de Ploeuc, Pont-Croix, Kergorlay, Ty Varlen posées en écartelure ainsi que les blasons des famille de Lanros, Poulmic, Porte Neuve, Nevet, Quelennec et plusieurs autres. dont Kerharo.

CES VITRAUX AVAIENT DISPARUS EN 1786;

Par vitraux peints les membres de ce procès verbal et le rapporteur voulaient probablement dire des vitraux figuratifs, probablement du siècle précédent au minimum.



.
Actuellement, depuis 1983, ,

Crucifixion et Résurrection  de l'Atelier Jean_Pierre Le bihan de Quimper; 

A gauche le Christ en croix, sans couronne d’épines sur  la tête  ovale, de trois quart droite, qui se lève vers le ciel.
Les yeux sont encore ouvert. Le Christ porte un linge rouge descendant de droite à gauche. Son pied droit repose sur le gauche.

A sa gauche, Marie vêtue de bleu, lève la tête vers lui. Ses deux mains sont grandes ouvertes paumes en avant.

Saint jean est collé à la croix.  Sa tête de trois quart gauche qui est très penchée en arrière regarde le Christ.  Sa main gauche levée se détache sur sa robe rouge.

A droite  le Christ, le visage, de trois quart gauche, sort d ‘une fosse. La jambe droite est posée sur le rebord. Sa main droite tient une croix de Résurrection sans pavillon. La gauche se lève, le coude plié, en signe de victoire. Absence de gardes.

 Saint Thomas et les pèlerins d’Emmaüs   Baie à 2 lancettes trilobées de 2 panneaux et réseau composé de 2 mouchettes et d’un écoinçon

Dans la lancette   de gauche, le Christ est du côté gauche, le corps et le visage de trois quart droite. Sa main droite à ouvert  la robe rouge laissant apparaître la poitrine et la plaie de la lance. De l’autre main, il montre cet endroit à Thomas qui est  de face. 

Dans la lancette de droite les deux pèlerins,  face à face,  le visage de trois quart, debout  en robes rouges et bleues, entourent   et regardent étonnés le Christ, qui est devant un calice posé sur une nappe blanche et dont les  deux mains  montent vers  une hostie.
ailleurs, vitrerie borne, verre blanc. XIXe

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Pierre Le Bihan - dans famille de peintres vitriers
commenter cet article

commentaires